« Il a tenu haut la main les 4 jours de repérage »

Interview

Antoine BONNEFILLE-ROUALET

Comédien pour le petit et grand écran, Antoine est aussi un trailer passionné et présentateur de l’émission E Motion Trail. En novembre, il tournait le dernier épisode de la saison 2 en Thaïlande et ouvrait la course « Queen of the jungle ». Un ultra trail de 25h en pleine jungle, réservée aux femmes, de 130km avec 8600D+. Il en a profité pour tester son TREKKER-M1 dans ce « Livre de la jungle » version réelle.

L’interview

Peux-tu nous présenter la course « Queen of the jungle » ?

Pendant le tournage avec EMotion Trail, mon ami Sébastien BERTRAND, l’organisateur de la course, m’a proposé d’ouvrir cet ultra de 130km dans la jungle au départ de Chiang Mai. Je ne le prenais pas au sérieux mais dès qu’il s’agit de vivre à 100%, je n’hésite pas une seule seconde. J’avais une condition : je ne voulais aucune contrainte horaire, ni kilométrique pour simplement prendre plaisir à découvrir les montagnes du Triangle d’Or et rencontrer les locaux. Au final, j’ai repéré 160km. Une vraie aventure! J’étais tout seul au milieu de la jungle dans des paysages luxuriants. Je me suis retrouvé nez-à-nez avec un cobra et des araignées qui faisaient la taille de ma main !

Comment ton TREKKER-M1 t’a-t-il aidé à ouvrir cette course ?

Le repérage a duré 4 jours et je me suis servi du GPS de mon smartphone, relié aussi à ma montre, pour me diriger au milieu de nulle part ! La course était en grande partie balisée par des foulards orange, selon la tradition des moines thaïlandais, excepté pendant 3 km ! J’ai alors dû re-baliser certaine portion avec mon TREKKER-M1. Dans ces moments-là, ce genre d’ultra peut vous paraître très long. Je n’avais d’ailleurs pas l’impression d’avancer. Et pour corser le tout, le tracé m’emmenait au milieu des lianes et autres broussailles – les chemins ne sont pas comme chez nous et autant vous dire que mon téléphone est tombé un nombre incalculable de fois. Seul mon GPS pouvait me remonter le moral en m’indiquant une évolution réelle et au mètre près !

As-tu utilisé une application spécifique pendant les repérages ?

Toutes les participantes utilisent l’application Maps Me, j’ai donc testé la même. Elle est très intuitive et simple d’utilisation. J’ai téléchargé au préalable le fichier avec les WayPoints envoyés par l’organisation. Je pouvais ainsi me géolocaliser hors-connexion, ce qui a permis à mon TREKKER-M1 de tenir haut la main mes 4 jours de repérages !

Quelles sont les conditions météos sur ce type d’ultra ?

Elles sont assez difficiles et au milieu de la jungle, cela peut vite vous taper sur le système : entre 35 et 40°C avec 95% d’humidité. Je courrais avec mon téléphone attaché autour du cou et coincé derrière ma gourde. Avec la chaleur et l’humidité constante, il n’a pas bougé. Je ne pensais vraiment pas qu’il allait tenir car tout était trempé, mon tee-shirt, mon short, tout ! Finalement, le TREKKER-M1 est le téléphone idéal pour barouder, jusqu’en Thaïlande.

En images

équipement utilisé

vous aimerez aussi :

Dans le TREKKER-X3 de Jordi Tosas

Qu’il y a t-il dans le smartphone de Jordi Tosas? Le plus jeune guide de Chamonix dans les années 90 nous dévoile les apps qu’il utilise avec son TREKKER-X3.

Dans le TREKKER-M1 d’Edouard Delpero

Qu’il y a t-il dans le smartphone d’un pro surfer ? Édouard Delpero, multiple champion de France de Longboard nous livre toutes ses apps préférées.



 

Copyright © CROSSCALL 2017. Tous droits réservés