TREKKER-X3 : « parfois il baigne dans l’eau pendant 5 ou 6 heures »

INTERVIEW

AURELIEN DUCROZ

Double champion du monde de ski freeride et skipper de talent, Aurélien Ducroz régatera cet été pour la troisième année consécutive sur le Tour de France à la Voile, à bord de TEAM COVED-PRAPEC. L’année dernière, il signe avec son équipage une magnifique 4ème place au général. Celui qui pourrait être un sérieux candidat au prochain Vendée Globe nous explique pourquoi son dernier smartphone outdoor TREKKER-X3 est pour lui un véritable outil d’aide à la navigation à bord de son trimaran.

Aurélien, prêt pour ce Tour de France à la voile 2017 ?

Oui, hâte que ça commence. C’est une belle bataille sur la longueur où tu es à 200% pendant un mois. On s’entraine depuis fin mars et on prépare notre nouveau bateau en mode course. On a une nouvelle équipe agrandie pour mettre un maximum de chance de notre côté. L’idée c’est de faire mieux et de progresser. Cette année va être plus difficile avec notamment des skippers qui étaient aux JO l’année dernière et seront présents sur le Tour. On verra mais on aimerait bien monter sur le podium c’est sur !

Quels sont pour toi les avantages d’avoir un TREKKER-X3 sur le Tour de France à la Voile ?

On a les avantages d’un smartphone haut-de-gamme tout en gardant les caractéristiques outdoor !

L’hiver quand je suis en montagne, mon portable a la vie dure en étant toujours dans ma poche pleine de neige et là où le froid tue les batteries, le mien résiste. L’été, je suis en mer ou sur les pontons. Le téléphone est en permanence dans l’eau.

C’est aussi l’avantage d’avoir un produit fiable pour la sécurité en montagne et en mer. Tu sais que tu peux compter dessus sans te demander si ton téléphone a pris l’humidité.

En entrainement comme sur le Tour de France à la Voile, le TREKKER-X3 me permet de faire de la cartographie avec l’application Navionics et avec son écran la lisibilité est parfaite. Tout est dans mon téléphone, pas besoin d’un énorme GPS. Il est constamment dans la poche de mon gilet pour y avoir facilement accès.

Pareil pour la météo. Si on n’a pas eu le temps de récupérer les fichiers (qui sont assez lourds), je peux télécharger les principaux sur le bateau, les superposer avec mon app de cartographie et vérifier en direct la météo.

Le fait qu’il soit étanche est une force incroyable. Parfois il baigne (immersion ou projections) dans l’eau pendant 5 ou 6 heures. C’est un véritable outil tout-terrain. Comme je dis souvent dans les sports extrêmes ou à risques, tu as besoin d’être à « 100% en confiance ». L’équipement en fait partie. Ça t’aide à être encore plus au top pour pouvoir te concentrer dans l’action. En fait, tu ne te poses même plus la question !

Quels sont tes prochains projets voile ?

La Transat Jacques Vabres dès cet automne où les entrainements commenceront directement après le Tour de France à la Voile. J’aurai la chance de partir avec Romain Attanasio et son IMOCA, un des bateaux du Vendée Globe. C’est une belle opportunité pour moi de faire une première Transat sur un aussi gros bateau, de continuer à prendre de l’expérience, progresser, naviguer pour j’espère La Route du Rhum en solitaire l’année prochaine et le Vendée Globe en 2020 !

En images

équipement utilisé

vous aimerez aussi :

Dans le TREKKER-X3 de Jordi Tosas

Qu’il y a t-il dans le smartphone de Jordi Tosas? Le plus jeune guide de Chamonix dans les années 90 nous dévoile les apps qu’il utilise avec son TREKKER-X3.



 

Copyright © CROSSCALL 2017. Tous droits réservés