« On ne l’a quasiment pas rechargé en 7 jours »

INTERVIEW

FRED CONSTANTIN

Après plusieurs années sur le Freeride World Qualifier, ce freeskier a quitté le circuit de la compétition mais n’en reste pas moins un fan de sports outdoor. Quand ce n’est pas en ski de randonnée, il écume les spots de kite surf lors de ses voyages. Le dernier en date fut la Tanzanie avec au programme : ascension du Kilimanjaro, safari et kite surf à Zanzibar. Son TREKKER-X3 faisait évidemment partie du voyage et il nous raconte comment il l’a utilisé.

Fred, raconte-nous ton voyage en Tanzanie. Tu as commencé par l’ascension du Kilimanjaro ?

« Oui, elle a duré 7 jours pour atteindre les 5900m. Le sommet n’est pas compliqué, avec en moyenne 4 à 6 heures de marche par jour, mais le plus dur est l’acclimatation à l’altitude. On a beaucoup utilisé l’altimètre et le baromètre du téléphone avec l’app X3-SENSORS pour vérifier notre progression et notre état de santé en fonction de l’altitude.

On a utilisé le GPS avec l’application Maps.me pour se repérer par rapport au sommet. On le faisait avec parcimonie car nous avions seulement une batterie supplémentaire pour tous nos appareils. En faisant attention, on ne l’a quasiment pas rechargé en 7 jours.

On a aussi pris des photos et vidéos pour immortaliser l’ascension. D’ailleurs, le dernier jour est vraiment corsé. Tu pars de nuit pour arriver au sommet à midi et tu redescends ensuite pendant 7h à un camp de base à 3000m. Par chance, les températures ont été plutôt agréables mais tu n’échappes pas aux pluies tropicales et aux nuits très froides qui atteignent parfois les -10°C ! »

Après le Kilimanjaro, le repos ?

« On est parti 4 jours en safari avec des guides. Il y avait pas mal de poussière donc il valait mieux avoir un téléphone étanche pour prendre les animaux en photo. On est ensuite parti à Zanzibar découvrir les spots de kite surf. Pour la première session, on a mesuré la température de l’eau avec le téléphone, elle était à 35°C ! On a surtout adoré prendre des photos et vidéos des poissons en snorkeling. »

Pourquoi avoir choisi CROSSCALL ?

« Avant tout pour sa batterie ! C’est appréciable de profiter pleinement de ton téléphone quand tu as 24h d’avion ou quand tu pars pour une ascension de plusieurs jours. Je l’ai aussi choisi pour son étanchéité à l’eau comme au sable. Quand on fait des sorties un peu plus engagées en Kite surf, c’est avant tout une sécurité supplémentaire en cas de secours. Au final, c’est pour moi un beau téléphone et en plus tu sais qu’il ne craint rien. »

SHOT WITH TREKKER-X3

équipement utilisé

vous aimerez aussi :

TREKKER-X4, à l’épreuve de la norme militaire (et de Mike Horn)

Le TREKKER-X4 passe avec succès les 12 tests de la norme militaire MIL STD 810G créée par l’Armée Américaine. Ils ont été sélectionnés pour correspondre à des situations d’usages pouvant être vécues par ses utilisateurs. Le dernier smartphone CROSSCALL a également été testé et approuvé par l’aventurier-explorateur et nouvel ambassadeur du Team, Mike Horn !

Ils ont skié sur la Lune !

Les 3 skieurs Cedric Pugin, Enak Gavaggio et Mathieu Navillod, ont été choisi pour partir à la conquête du « regolith », un matériau qui permettrait de skier… sur la Lune !

 
 

Copyright © CROSSCALL 2018. Tous droits réservés