« Une base de référence pour mes prochaines expéditions »

INTERVIEW

STÉPHANE PION

Explorateur et vidéaste, Stéphane Pion fait partie de l’élite du kayak extrême. Quand il ne parcourt pas les rivières et chutes du Monde entier, il exerce comme métallier dans l’atelier de son cocon familial à Sassenay. Jamais très loin de la rivière, sa pause déjeuner se transforme souvent en entrainement pour ses sorties plus engagées et ses expéditions. En rivière, à l’atelier ou derrière une caméra, ce kayakiste de renommée mondiale nous explique comment il utilise son smartphone ACTION-X3.

« Étant métallier, je me suis amusé à fabriquer un support de fixation sur mesure avec des tubes inox que je peux bouger comme je veux. Je fixe mon smartphone [l’ACTION-X3] à l’avant de mon kayak et je me connecte à l’application Sports Tracker pour mes entrainements.

Cela me permet de connaitre la distance, le nombre de kilomètres parcourus, la vitesse et le temps passé. Je m’en sers principalement pour mesurer ma vitesse.

Même si mes entrainements se font sur des eaux plus calmes, ça me donne une base de référence pour préparer mes expéditions. Je peux ainsi jauger combien de kilomètres je suis capable d’avaler et en combien de temps. »

En images

équipement utilisé

vous aimerez aussi :

Ils franchissent le Cap Horn en se guidant avec leur ACTION-X3

Naviguer jusqu’au Cap Horn, en kayak de mer, sans assistance. C’est le défi un peu fou que se sont lancés 6 kayakistes l’hiver dernier. Boris Doyle, kayakiste et vidéaste, nous raconte l’aventure et nous explique comment ils ont utilisé leur smartphone CROSSCALL ACTION-X3 pour braver ce cap de tous les dangers.

 
 

Copyright © CROSSCALL 2018. Tous droits réservés